Si vous êtes enseignant ou responsable informatique dans le milieu de l’éducation, le numérique, vous en entendez parler. Beaucoup, souvent, et depuis longtemps. TBI, tablettes, WiFi, ENT, VPI… sont des notions que vous maîtrisez et que vous utilisez au quotidien. Par contre, vous vous êtes sans doute demandé quels étaient les réels effets du numérique en classe, et comment équiper au mieux vos classes pour répondre à vos attentes pédagogiques sans passer votre temps à jouer au technicien de service… Dans cet article, nous allons essayer de vous apporter des éléments de réponse.

Le numérique en classe : quels effets?

Commençons par le point qui fâche : oui, il existe des effets négatifs à l’utilisation du numérique en classe, qu’on peut décomposer en effets physiques, suite à une sur-exposition aux écrans (fatigue oculaire, mauvais posture…), et en effets comportementaux (irritabilité, manque d’attention…). Ces effets, qu’on retrouve d’ailleurs lors de l’usage personnel de l’outil informatique, peuvent être très largement diminués par une utilisation cadrée, notamment chez les plus jeunes. Et ils ne doivent surtout pas vous faire peur par rapport aux avantages que vous pourrez tirer du numérique.

Parce que des avantages, il y en a! L’informatique est présent dans toutes les activités quotidiennes aujourd’hui: smartphones ou tablettes restent des outils très utilisés et maîtrisés par une immense majorité des élèves et étudiants, mais aussi indispensables en entreprise. S’en priver pour l’apprentissage scolaire n’a donc pas de sens, dans la mesure où l’élève devra, tôt ou tard, en faire l’usage dans sa vie personnelle et professionnelle… et qu’un des buts de l’enseignement est de préparer les élèves à leur insertion dans le monde professionnel.

L’usage des TICE permet également le développement de la collaboration, entre élèves et entre élèves et corps enseignant, mais aussi avec les parents, ce qui facilite l’implication familiale dans le parcours éducatif. Interactivité, accès à des bases de données éducatives multiples via les applications et les bibliothèques en ligne, collaboration… l’élève trie l’information, la synthétise, la comprend et la partage. Bref, il expérimente les capacités qui correspondent pleinement à celles nécessaires à son épanouissement professionnel futur.

La classe mobile, qu’est-ce que c’est ? Quelle solution choisir?

Par classe mobile est entendu l’équipement permettant à chaque élève d’utiliser l’outil numérique dans le cadre de son apprentissage. Il existe de nombreuses variantes : BYOD*, fourniture d’une tablette individuelle, tablettes partagées, en environnement fermé ou non… Parmi ces nombreuses possibilités, nous en préconisons deux; voilà lesquelles, et voilà pourquoi.

La classe mobile tout-inclus

Cette solution conviendra aux établissements souhaitant garder un contrôle total sur le matériel et les logiciels tout en limitant les outils et les interfaces. En effet, certains constructeurs proposent un package complet adapté à l’éducation : tablettes renforcées, interface élèves, outil de gestion des tablettes par le professeur, et espace de stockage de données partagé sur le cloud. La solution de notre partenaire Sqool, qui se base sur Android, vous permet de paramétrer un environnement différent par élève (en fonction de son niveau ou de ses options par exemple) et par professeur, d’interagir entre la tablette professeur et les tablettes élèves, d’accéder à des applications pédagogiques dédiées, et de mettre des ressources à disposition des élèves sur un espace cloud accessible 24h/24. Bref, un package complet, dans lequel vous gardez le contrôle : pas question par exemple d’accéder à n’importe quel site internet pendant les cours… à moins que le professeur en décide autrement !

La classe mobile à la demande

Vous avez déjà des tablettes pour vos élèves? Vous préférez qu’ils utilisent leur appareil personnel? Vous aurez besoin dans ce cas d’un outil de gestion de votre parc de tablette, qui vous fournira les mêmes fonctionnalités de partage, de contrôle du trafic web et des applications, et de stockage de données. La solution NetSupport School, par exemple, prendra en charge tous vos appareils, sous n’importe quel système d’exploitation.

Avantage : vous gérez plus finement votre budget en fonction de vos besoins, et vous choisissez le matériel que vous souhaitez.

Inconvénient : le temps de paramétrage et le risque de dysfonctionnements techniques augmentent parallèlement.

Autour de la classe mobile

Il existe une multitude d’accessoires… qui n’en sont pas vraiment! Pour être pleinement utilisable, nous vous conseillons d’intégrer un clavier amovible et un stylet à vos tablettes, pour faciliter l’utilisation quotidienne; mais surtout, n’oubliez pas la valise, le chariot ou l’armoire de charge ! Plus qu’utiles, ce sont des outils indispensables : ils rechargent l’ensemble de vos tablettes quand vous le programmez, permettent de sécuriser le matériel, de l’emmener là où vous le souhaitez (pour les chariots mobiles et les valises), et génèrent même un réseau Wifi pour ceux qui sont équipées de bornes Wifi intégrées. Les solutions de stockage et de charge Opticmedia et Naotic sont parfaites pour profiter de 100% des capacités de vos classes mobiles.

Et si finalement, le seul frein venait… des professeurs eux-mêmes? Certes, il n’est pas facile de remettre en cause des années de pédagogie gagnante, de changer tous ses cours de support, et d’intégrer l’interactivité dans le déroulement de son cours. Mais pour éviter ce genre d’écueil, pensez à la formation ! Notre partenaire i2Form, spécialiste de la formation à la prise en main des classes mobiles, se fera un plaisir de vous expliquer comment utiliser les outils TICE à 100%, pour qu’au final vous perceviez les avantages du numérique aussi bien que les différentes études parues récemment sur le sujet.

Pour conclure, les inconvénients mis en avant pèsent relativement peu par rapport aux gains pédagogiques perçus par les élèves et les enseignants, et sont relativement faciles à supprimer ou au moins minimiser. D’autant que l’outil numérique n’a pas vocation à remplacer le papier, mais arrive bien en complément, pour travailler des notions et des compétences différentes.

Il vous reste maintenant à vous lancer ! Et pour vous conseiller dans le choix de votre classe mobile, n’hésitez pas à faire appel à un intégrateur spécialisé dans le monde éducatif... C’est faisable en un seul clic !

*BYOD = « Bring Your Own Device » : le fait de ramener son équipement informatique personnel au travail ou à l’école pour en faire une utilisation professionnelle ou éducative.

Passer à la classe mobile : pourquoi, comment?